Artiz bientôt Manmzell ?

0
950
Artiz

Un collectif de trois chanteuses et cinq instrumentalistes haïtiennes enchaîne les concerts à Abidjan et au Québec. Artiz affermit ainsi sa niche africaine. Sans ses chanteuses habituelles. Encore plus, sa fondatrice. Signe d’une scission?

Aux soirées des dames du 15e Festival des rythmes d’Afriques de Sherbrooke, Artiz a offert deux concerts au Québec avant que les huit chanteuses et musiciennes regagnent Haïti. Un exploit pour le girlband qui renaît de ses cendres depuis l’immigration au Canada de certains de ses membres. Artiz construit déjà une certaine notoriété dans les communautés africaines. Le groupe, en 2016, a eu le titre « révélation » du Festival des musiques des femmes d’ici et d’ailleurs. « C’est de toute beauté de les voir aller! Et elles s’attardent sur des sujets importants, comme l’amour, la violence et les problèmes de notre monde », a abrégé Takhiou Gueye, organisateur du Festival des rythmes d’Afrique en entrevue à La Tribune.  

Artiz

De 2014 – année de la fondation du groupe par Emmanuella Michel –, à nos jours, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Seulement trois des figures habituelles, en effet, effectuent la tournée d’Artiz à Abidjan et au Québec. Elles se nomment Alexandra Cherrelus, Cythia Michel et Claudia Barbara Philogène, les nouvelles chanteuses d’Artiz. Le collectif est dirigé Samora Cynthia Julmisse, claviériste et directrice musicale.

Quand dans le groove de la formation musicale 100% féminin résonnait à Sherbrooke dans la soirée du 28 juillet 2018, Emmanuella Michel, elle-même, performait en solo au Festival Haïti en folie à Montréal. Elle a été, la même soirée, choriste de Beethova Obas. Avant Sherbrooke, Artiz a performé au Festival Nuits d’Afrique (22 juillet) et au club Balattou (25 juillet) à Montréal. Toujours sans ses premières voix. Signe d’une scission du groupe qui joue une musique woldbeat à la sauce haïtienne? C’est tout comme.            

Sitôt qu’il regagna la capitale haïtienne, le collectif pourrait être renommé Manmzell (Elles, en français), selon une source confidentielle. Le nom d’Artiz sera ainsi délaissé à Emmanuella Michel. Manmzell, nom officieuse du collectif, devrait avoir Charly Maïwan comme promoteur, selon la même source. Ce dernier, jusqu’à date, gère les tournées d’Artiz à l’étranger.
Par Jean-Bart Souka

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here