Barikad Crew lance un appel à la révolte  

0
624

« Lib ou lanmò », scande Barikad Crew!  En ces temps de manifestations de rues, le nouveau titre des rappeurs du Bas-Peu-de-Chose pourrait devenir l’ode populaire d’une jeunesse désœuvrée.

Les jeunes s’élèvent depuis plusieurs mois contre la gestion opaque des fonds Petrocaribe. Et voilà, Barikad Crew qui a été pendant longtemps le porte-drapeau du rap créole vient de lancer une chanson appropriée : « Lib ou lanmò » (Liberté ou la mort, en français). Au-delà du contenu, le contexte est favorable au lancement de cette nouvelle chanson.

Ce 18 novembre, journée de commémoration de la Bataille de Vertières, plusieurs milliers de personnes dont une large majorité de jeunes ont manifesté dans les rues de Port-au-Prince et de certaines villes d’Haïti pour dénoncer la corruption. De surcroît, ils exigent la démission du président Jovenel Moïse.  

Une partie des revendications populaires est reprise dans la nouvelle composition de BC. Les rappeurs s’indignent contre la corruption et la misère dans laquelle croupit la majorité de la population haïtienne.

« Lib ou lanmò, lib ou lanmò, se pou dwa nou, peyi nou. Nou dwe pase a laksyon / Lib ou lanmò, se pou listwa, chwa nou pa lòt ke revolisyon / Lib ou lanmò, annou mete grenn pou nou kase », s’époumonent les Fantom, Izolan, Bricks et Brital. Kantagala, le rappeur-policier, aussi.

BC apporte ainsi son appui de façon plus explicite au mouvement « Kot Kòb Petwo Karibe a? » en demandant à la population d’aller « jusqu’au bout ».

La jeunesse en plein désœuvrement a de quoi scander.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here