Des internautes sans âme, sans cœur…, souhaitent la mort d’Adonis

0
427

Plongé dans un coma artificiel après avoir été knock-out par Oleksandr Gvozdyk, Adonis Stevenson mène le combat de sa vie. Entre-temps, certains souhaitent que le boxeur ne sort pas vivant de l’hôpital L’Enfant-Jésus du Québec.  

Alors qu’on lui a fait subir une trépanation pour soulager la pression dans son cerveau, certains osent lancer des insanités sur les réseaux sociaux. Quelques-uns souhaitent même que le boxeur trépasse à hôpital L’Enfant-Jésus du Québec où il a été admis, hier dimanche. Les 48 heures précédant cette hospitalisation sont déterminantes pour le boxeur d’origine haïtienne.  

Les « immondices » qui polluent les réseaux sociaux
SportDans une chronique publiée par Journal de Montréal, Réjan Tremblay s’insurge contre ces hommes et femmes qui n’ont ni cœur, ni âme, ni moralité…, et qui polluent les réseaux sociaux.
« Adonis était enfin heureux », titre l’article publié ce lundi sur le site Internet du Journal de Montréal. « Comment peut-on transformer Facebook ou Twitter en réseaux d’égouts ? Mais qu’est-ce que des êtres humains peuvent avoir à la place d’une âme pour souhaiter qu’un homme dans le coma « crève ou finisse légume?», s’interroge M. Tremblay, signataire de l’article.

L’image d’un jambon en train de rôtir
« C’est par dizaines que ces immondices polluent les réseaux sociaux. Y en a un qui a eu l’idée de génie de mettre en ligne l’image d’un jambon en train de rôtir », s’agace le rédacteur.

Pourtant, a-t-il ajouté : « (…) ce gars-là va entrer travailler aujourd’hui. Vous devriez vous méfier. Il y a quelque chose de noir et de dégoûtant au fond de lui ».

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here