Jean Pascal, le deuil avant de remonter sur le ring

0
1359

Le boxeur haïtiano-canadien Jean Pascal a fait le deuil de son père, Sain Voyis Pascal, en Haïti, avant de remonter sur le ring dans un mois. Ce fut un retour au bercail assez particulier pour lui, vu que c’est sa première fois en 30 ans. C’était aussi pour le quadruple champion du monde l’occasion de renouer avec les membres de sa famille.

Membre de la 43e et de la 47e législature le député Sain Voyis Pascal a rassemblé duvaliéristes et démocrates autour de son cercueil. C’est à l’image du personnage qu’il a été pendant été après le règne des Duvalier. Il a su gagner le respect de sa communauté en dépit de la cruauté du régime. Sous la présidence d’Aristide, M. Pascal a eu le même respect des commettants puisqu’il a élu député une deuxième fois.

Décédé à l’âge de 89 ans, les funérailles de Sain Voyis Pascal ont été chantées le samedi 20 octobre 2018 à l’église sur le Rocher en présence de Caleb J. Desrameaux, Vice-Président de la Chambre des députés, de trois députés de sa région, du petit-fils de François Duvalier et de nombreuses personnalités politiques. Des figures duvaliéristes telles que Max Antoine Junior, Dr. Frantz Bataille, Me Alix Jeanty ou encore Louis Jodel Chamblain ont été remarquées lors de la mise en terre de M. Pascal à Pérédo, un quartier du Sud-Est d’Haïti.

Caleb Desrameaux a salué une « icône politique : un modèle d’homme de conviction, d’honnêteté, de combattivité ».

Nicolas François Duvalier, lui, a regretté « un confident, un digne fils de la nation […] Yon nonm dwat, onèt, vanyan, yon poto mitan ».

Son fils Wagner le présente comme un intelligent – à défaut d’être un intellectuel – et doté d’une grande vision au centre de laquelle sa communauté. Il a également rappelé que c’est grâce à son père que la commune de Marigot a été électrifiée, a eu accès à l’eau potable et a pu avoir un lycée public.

Fabiola a rappelé que son père a eu une vie bien remplie, marié 5 fois, Sain Voyis Pascal a eu 15 enfants et de nombreux petits-enfants.

À  Pérédo, les témoignages de bénéficiaires des bonnes actions du feu député affluaient. Des personnes ayant obtenu soit un travail ou été libéré de prison, grâce à son intervention. Sur la route menant à sa tombe, de nombreuses maisons portent le message imprimé à l’encre noir sur un tissu blanc : « Adieu Pascal ».

Collaboration spéciale : Nextep Communication

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here