Les héritiers de Carimi conquièrent les Antilles françaises

0
1034

Après Vayb de Michaël Guirand, une deuxième formation musicale émergée de la dissolution de Carimi conquiert les Antilles françaises. À la suite de sa tournée dans l’Hexagone, Kaï amène tout son attirail en Guadeloupe.

Après ses deux belles prestations à Paris et à Lyon, les musiciens de Kaï conquièrent les Antilles françaises. Ils ont été en concert, vendredi soir, à Gosier, ville française du département de la Guadeloupe. Le managérial du groupe a convenu de retenu Rutshelle Guillaume et Michaël Benjamin, deux des pièces maîtresses de son dispositif en France, pour la tournée en Dom-Tom.

Richard Cavé, le chanteur principal a animé les trente-six premières minutes du concert avant de céder le microphone et le podium à Michaël Benjamin pour le deuxième acte du concert. MikaBen a entamé ce deuxième acte avec « Ou pati », tiré de « Vwayaj », album solo de l’artiste. Il a enchaîné avec « Baby I Missed you » de l’ex-Carimi. Dans une parfaite communion, les spectateurs sont venus fredonnés avec l’allié naturel de Kaï.

Richard Cavé a remonté la scène pour le dernier acte. L’inéluctable « Kansè », hit qu’il a interprété en duo avec Rutshelle Guillaume aura marqué le périple du groupe de compas haïtien dans les îles françaises.

Le lead vocal s’était confié, la veille du concert, à France-Antilles : « Ce show sera l’occasion de découvrir un autre Richard. Je chante pendant longtemps sur scène et je m’amuse vraiment. Quand la vie nous offre une nouvelle opportunité de réussir, il faut savoir en profiter!». Ainsi, Richard Cavé n’a pas boudé son plaisir.

Le plaisir donc a été prolongé samedi soir en Guyane, hôte du deuxième spectacle de Kaï dans les Antilles. Le groupe basé aux États-Unis est attendu ce 16 octobre en Haïti, quatre jours après à Boston, puis à la Dominique pour le traditionnel Festival de musiques créoles, à partir du 26 octobre. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here