Manif et pétition contre le concert de Michel Martelly à Montréal

0
1216

Levée de boucliers de la part de membres de la communauté haïtienne montréalaise visant à faire annuler le spectacle de l’ancien président Michel Martelly qui se produira le 22 mars prochain dans un hôtel du boulevard Robert-Bourassa.

Une manifestation est d’ailleurs prévue le jour du spectacle. Au cours des dernières heures, un groupe de citoyens a publié sur Facebook une lettre pour dénoncer la venue de l’ancien président haïtien dans la métropole. Cette même lettre a été envoyée au premier ministre Justin Trudeau afin que son gouvernement intervienne dans ce dossier.

Des membres de la diaspora haïtienne reprochent à Michel Martelly d’avoir accédé à la présidence d’Haïti à la suite d’élections frauduleuses. «C’est sous le mandat de Martelly que près des deux tiers des 4 milliards de dollars du fonds de Petro Caribe ont été dilapidés, des fonds qui devaient servir à des programmes sociaux qui auraient pu améliorer les conditions de vie des Ayitiens, et en particulier des Ayitiennes’», peut-on lire dans la lettre rédigée entre autres par Frantz André du comité d’action des personnes sans statuts.

«C’est sous le mandat de Martelly que le niveau d’endettement d’Haïti a recommencé à exploser. Dilapidation des fonds publics, assassinats politiques, trafic de drogues, violences et appauvrissement des classes populaires ont caractérisé la présidence de Martelly.  Connu pour sa misogynie et ses appels au viol de femmes haïtiennes, Martelly croit pouvoir continuer sans être inquiété à profiter de l’argent volé au peuple haïtien tout en reprenant sa carrière de chanteur obscène! Le 22 mars, les membres de la diaspora haïtienne, les féministes, les allié.e.s, frères et sœurs du peuple haïtien sont appelé.e.s à lui dire qu’il n’est pas le bienvenu à Montréal ou nulle part ailleurs au Canada!»

Entretemps, nous sommes toujours en attente d’une réaction de la part du promoteur du spectacle Bass Mint Entertainment.

Source : TVA Nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here