Mechans-T plaide coupable…

0
1901
Mechans-T

Dans la tournante du Parquet de Miragoâne pour inconduite sexuelle, Mechans-T en profite de sa mésaventure pour lancer « 2personnages ». Dans ce single soutenu par vidéoclip, le chanteur plaide coupable…

Un mandat d’arrêt a été émis contre Jonathan Wens Désir, alias Mechans-T, pour inconduite sexuelle. En attendant le dénouement de l’affaire qui a fait grand bruit, le jeune rappeur sort  « 2personnages ». Le vidéoclip de la chanson en rotation sur les réseaux sociaux donne à voir un doublement de personnalité : Jonathan et Mechans-T.

Les deux personnalités conversent. La première, dotée d’un comportement considéré moral, essaie de conscientiser l’autre dite pathologique. Au final, Mechans-T concède ses inconduites sexuelles.

L’affaire remonte à avril dernier. Une jeune femme a été déculottée, au sens propre, par le rappeur lors d’une festivité. La scène est considérée comme un attentat à la pudeur et aux mœurs par le parquet de Miragôane. Et depuis, un mandat d’amener a été émis contre le rappeur par le commissaire de gouvernement de la ville portuaire.

Jonathan Wens Désir ne s’est pas présenté aux autorités haïtiennes, mais au réalisateur du vidéoclip qui cartonne sur Youtube et d’autres plateformes numériques. Le réalisateur met en scène les deux personnalités : Jonathan dans la peau d’un juge et Mechans-T dans celle d’un inculpé. Celui-ci a plaidé coupable. Musicalement. Il s’en prend aussi à une justice haïtienne de nature inégalitaire et dangereuse. « Vous n’êtes pas le premier artiste qui devrait affronter la justice pour inconduite sur scène. Pourquoi êtes-vous le premier », s’interroge Jonathan qui joue le rôle du juge dans le scénario?  

Jonathan, le double de Mechans-T, n’est pas seul dans sa réflexion. « Si se jistis k ap fèt tout bon, sa ke nou ta swete nan yon etadedwa, sipoze gen lòt arestasyon toujou. Mechans-T pa sipoze bannann mi jistis dan pouri… », a écrit Dany Valet, ex-rédacteur en chef de Le Matin et directeur général de radio Trans-Inter, sur son compte Facebook. Suivez son regard…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here