« Bèl tenis », Izolan

0
1018

Il est des plus prolifiques artistes que le HMI ait connus. Izolan ne compte plus ses clips ni ses hits. Toutefois, en panne d’inspiration, le rappeur est parfois forcé de nous glisser un flop pour maintenir le cap. Dans « Bèl tenis », sa nouvelle œuvre inspirée de la facilité, l’artiste ne s’embarrasse pas pour dévoiler qu’il peut tomber plus bas que l’on aurait pu imaginer. À croire qu’Izo fait de ses « chaussures » son centre d’intérêt après 20 ans du hit « Men bòt la ». Black Alex doit se remuer dans sa tombe. Monsieur Tout-Puissant qui se prend pour le Jay-Z du rap créole fait l’éloge du nombre incalculable de ses chaussures. « Bèl tenis » qui a tous les artifices d’un clip récent est capable de faire saliver ses concurrents. Mais d’un autre côté, sans vouloir chercher la petite bête, il a l’allure d’un rattrapage de « Pa pile tenis mwen » de Team Lòbèy. Qui pis est, il a même participé au remix de ce hit de la bande à Gio-K. Bref ! Loin des stéréotypes du ghetto, le numéro 1 de « Oyè Oyè », semble de plus en plus attirer par la luxure. De virée en bateau au divertissant moment où il sable son champagne en PIMP, Izo joue à fond le rôle de boss. Avec un anglais boiteux, le rappeur cherche parallèlement à s’américaniser. Quoi qu’il en soit, jusqu’ici, l’icône de Zoe Blood a le mérite de l’indétrônable. Par ailleurs, il doit inévitablement réviser à la hausse sa vision musicale, s’il envisage l’international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here