« Fè l ak tout kè w » : Klass

0
1338

Bien qu’elle demeure une importante industrie de part le monde, la musique toutefois n’est pas du tout encadrée, ni soutenue chez nous par les autorités publiques en dépit de sa forte consommation. Se consacrant à leur choix de vie difficile sans regret, les groupes et artistes vont parfois au-delà de leur moyen pour continuer à nous offrir de meilleurs clips. En attendant l’été, certains bravent la période de vaches maigres.

Klass a vraisemblablement le moteur qui faisait bouger Zenglen. Depuis son lancement, le groupe enchaîne avec les succès et fait oublier son origine. La sortie officielle du clip « Fè l ak tout kè w » prouve manifestement que la bande à Richie est satisfaite de son parcours et se complimente de son dur labeur. De folle ambiance nocturne finie sur ce matin paupière en panne, à d’attrayant « foam pool party », Klass n’a pas vraiment changé sa formule fétiche qui fait du plaisir le centre de ses chansons. Richard Jean Hérard magistralement réinvente le style « libéral » de Zenglen et conserve son côté imprévisible dans l’élaboration de ses textes musicaux difficiles à cerner. Car ceux qui s’attendaient à une vidéo plus classe avec des images montrant des travailleurs ou étudiants récompensés leurs efforts sont tombés des nues sur des femmes en bikini qui se déhanchent. Venant de Richie le sens péjoratif des mots est toujours sous-entendu. De lui on ne pouvait espérer des scènes tournées à la cathédrale en guise de club et des lieux de divertissement. Ce sont ces clips osés, tape à l’œil, qui font autrement son point fort. De « Fè l vini avan » à « Fè l ak tout kè w », il a permis à sa formation de dépasser le plafond des estimations. Groupe de l’année 2013, Klass est sur le point de reconduire son succès cette année. A en croire les piques de Pipo : « nan moman an m pa p swiv kadav, alevwa pou sèkèy », le groupe est confiant et croit qu’il a l’avantage du moment. À peine sortie, la vidéo bien accueillie atteint déjà  les 35 milles lectures sur le compte Youtube de « Konpa Grooves ». L’expression « Fè l ak tout kè w » a logiquement motivé Abdias Laguerre, incontournable dans le secteur audiovisuel, de se donner à fond pour sortir le clip de l’ordinaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here