« Èske », T-Vice

0
1112

C’est presque une première de voir T-Vice sans Roberto aux premières loges. Après plusieurs années de loyaux services, Réginald Toussaint aurait finalement gagné la confiance des Martino suite au poignant départ d’Olivier Duret. À travers le nouveau clip du groupe, « Èske », le jeune chanteur remporte, comme le pari du siècle, d’être en vedette de cette formation qui n’en a jamais connu deux. À l’instar de Steve Khé de Djakout #1, Regi Mizik de son nom d’artiste apporte un bémol au compas direct de l’équipe Mèt Beton. Moins assoupli, moins charmant que son homologue, il se la joue fine quand même avec un timbre vocal réglé comme du papier à musique. Regi accorde soigneusement les variations de sa voix qui transpirent l’influence caribéenne aux nécessités des paroles. Dans des termes les plus émouvants possible, il nous fait voyager dans ses fantasmes le temps seulement de toucher des yeux celle qui fait battre son cœur. La vidéo, d’une convenable simplicité, traduit sans encombre les confidences que l’on se fait entre amoureux. « Èske w renmen mwen ? Èske m vle w nan vi mwen ? Èske w damou mwen ? Kisa k lanmou pou mwen ? »… Poétiquement, le chanteur s’est plu à fournir d’intimes réponses à d’intrigantes interrogations. Peu familier aux registres du groupe, néanmoins, « Èske » est le morceau idéal qui réinvite les Vice2k à sortir en tête-à-tête pour cet été. C’est une louable stratégie de voir T-Vice, armé d’un solide background compas, se muscler en finesse dans des partitions « love affair » pour fêter ses 25 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here