« Fè sa w vle avè m », K-Zino

0
516

De la tournée à Paris au défilé carnavalesque, en passant par de grandes affiches, K-Zino, très jeune, archive un parcours de vétéran convoité par toute formation musicale. « Fè sa w vle avè m », tube promotionnel de son deuxième album, apporte un regain de fraîcheur dans le répertoire du groupe cet été. En attendant que l’opus « Transition » fasse ses preuves, le clip, quant à lui, séduit déjà les téléspectateurs. Tirée du phénomène d’insécurité, l’accrochante mise en scène nous fait redécouvrir les dérives de l’amour aux goûts du jour. Sous les lentilles de Frédérick Alexis, Gérald se prête à l’aventure d’un homme marié contraint d’assouvir les convoitises d’une fille canon qui le désire ne serait-ce que pour une journée. Face à son débordement de charme qui le fait chavirer, le chanteur ménage ses efforts et capitule avec ce sage refrain : « Fè sa w vle avè m ». Chaque vague de panique de monsieur trouve ainsi son calme au récif de l’incontournable beauté de madame. La vidéo qui nous prend à contre-pied passe en douceur du stressant kidnapping en haute mer à une ballade à l’eau de rose. Très captivante, elle dévoile entre guillemets qu’on peut instinctivement trouver confort dans d’autres bras même à mille lieux de chez soi. Chapeau au réalisateur qui nous a bien menés en bateau jusqu’à espérer une suite de cet entraînant petit jeu de K-Zino. C’est à la fois touchant et intéressant de voir heureuse une femme mariée qui vit au bénéfice du doute malgré l’ombre de l’adultère qui plane sur ses draps blancs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here